Perte de cheveux : il existe des solutions

Je sens beaucoup d’inquiétude au sujet de la perte des cheveux. Effectivement, ce sujet touche plusieurs personnes. Il est important de savoir que l’on considère une chute de cheveux excessive lorsqu’on perd plus de cent cheveux par jour. En moyenne, l’être humain perd entre soixante et quatre-vingts cheveux quotidiennement. Dans cette chronique, je vous parlerai des deux types de pertes de cheveux et des solutions possibles pour arrêter la chute.

La perte occasionnelle est la réaction à un événement particulier (stress excessif, accouchement, choc émotif, médicament, carence nutritionnelle, changement de saison…).

La chute de cheveux occasionnelle, relativement fréquente, se décrit par une diminution soudaine du nombre de cheveux. On l’observe généralement deux à trois mois après l’élément déclencheur. La chute occasionnelle touche généralement une femme sur trois. Heureusement, il existe différentes solutions pour renverser la tendance. Dans un premier temps, la relaxation et une saine alimentation. Dans un deuxième temps, il existe aussi des produits, des concentrés actifs spécifiques, qui stimulent la circulation du cuir chevelu et de ce fait, la croissance capillaire. Ce sont des shampoings et des revitalisants à base de menthe et souvent enrichis en vitamine B, en fer et en Zinc. Par exemple : Nioxin, Arium etc. Aussi, pour fortifier votre chevelure, vous pouvez prendre des suppléments comme Nutricap. Si la chute de cheveux persiste plus de trois mois, je vous conseille de consulter votre médecin.

La perte chronique quant à elle, peut être due à l’hérédité, aux changements hormonaux (après la ménopause) et troubles vasculaires (mauvaise circulation sanguine du cuir chevelu). On peut l’observer de façon spécifique, car souvent la chevelure s’éclaircit globalement, et en particulier à la raie. Dans le cas d’une perte chronique, votre médecin pourra vous conseiller de façon plus efficace. On trouve sur le marché une solution de minoxidil (Rogaine). Il y aurait aussi certaines pilules contraceptives qui auraient l’effet de réduire la perte capillaire entre autres; Yasmin, Diane 35, et toutes les pilules contenant du désogestrel ou du norgestimate. La spironolactone pourrait aussi avoir un effet chez les femmes lorsque le minoxidil est inefficace. Il existe également une lotion antichute, concentrée en tétrapeptides, qui rend les cheveux plus forts. Bref, je laisse ce volet au professionnel de la santé!

Peut-importe le type de pertes de cheveux, ce qu’il faut retenir c’est de prévenir ou d’intervenir rapidement avant qu’il ne soit trop tard. Plusieurs solutions sont existantes, n’hésitez pas à communiquer vos inquiétudes que ce soit avec votre styliste ou votre médecin.

JTNDc3BhbiUyMGNsYXNzJTNEJTI3c3RfZmFjZWJvb2tfbGFyZ2UlMjclMjBkaXNwbGF5VGV4dCUzRCUyNyUyNyUzRSUzQyUyRnNwYW4lM0UlMEElM0NzcGFuJTIwY2xhc3MlM0QlMjdzdF90d2l0dGVyX2xhcmdlJTI3JTIwZGlzcGxheVRleHQlM0QlMjclMjclM0UlM0MlMkZzcGFuJTNFJTBBJTNDc3BhbiUyMGNsYXNzJTNEJTI3c3RfZ29vZ2xlcGx1c19sYXJnZSUyNyUyMGRpc3BsYXlUZXh0JTNEJTI3JTI3JTNFJTNDJTJGc3BhbiUzRSUwQSUzQ3NwYW4lMjBjbGFzcyUzRCUyN3N0X3NoYXJldGhpc19sYXJnZSUyNyUyMGRpc3BsYXlUZXh0JTNEJTI3JTI3JTNFJTNDJTJGc3BhbiUzRQ==