Le tabou du pourboire chez le coiffeur

Quand vient le moment de payer la facture, plusieurs client(e)s me questionnent au sujet du pourboire : comment dois-je te laisser? Combien les gens te donnent? Est-ce qu’on doit te laisser 15 %? C’est toujours bien embêtant, pour nous, de répondre à ces questions.

Voici un petit historique du pourboire. Au 18e siècle, les Anglais installaient sur les comptoirs un pot où il était inscrit : To insure promptness (pour assurer la rapidité). Ainsi les clients pressés mettaient quelques pièces en guise de remerciement pour un service rapide et efficace. Avec le temps, les Anglais ont abrégé ces inscriptions pour « tip ». La tradition du pourboire serait aussi à l’origine d’une expression qui découle du Moyen Âge. En France, un seigneur qui était satisfait de l’excellent travail de son serviteur lui donnait une pièce en lui disant : tenez, pour boire à ma santé!

Il n’y a pas de règles établies à ce sujet et il n’y a pas de loi qui règlemente le pourboire au salon de coiffure. En général, c’est du cas par cas. Le travail de votre coiffeur consiste non seulement à vous faire profiter du meilleur de ses connaissances, vous conseiller sur votre look, sur votre mise en plis, sur les bons outils et produits à utiliser à la maison, mais aussi il s’assure de votre bien-être en vous divertissant, en vous offrant un breuvage de votre choix et finalement, il a votre bien-être à cœur; en vous faisant un bon massage au lavabo! À chaque rendez-vous, il se donne pour vous comme si c’était votre première visite en vous offrant des nouveautés en vous expliquant les nouvelles tendances, et ce, toujours avec sourire et attention. Ce n’est peut-être pas un service au restaurant, mais, à mon avis, c’est bien plus encore!

Alors, le pourboire n’est pas obligatoire, c’est un signe de satisfaction. Si vous avez eu un rendez-vous et un service à la hauteur de vos attentes et que vous voulez récompenser votre coiffeur, c’est à votre discrétion.

JTNDc3BhbiUyMGNsYXNzJTNEJTI3c3RfZmFjZWJvb2tfbGFyZ2UlMjclMjBkaXNwbGF5VGV4dCUzRCUyNyUyNyUzRSUzQyUyRnNwYW4lM0UlMEElM0NzcGFuJTIwY2xhc3MlM0QlMjdzdF90d2l0dGVyX2xhcmdlJTI3JTIwZGlzcGxheVRleHQlM0QlMjclMjclM0UlM0MlMkZzcGFuJTNFJTBBJTNDc3BhbiUyMGNsYXNzJTNEJTI3c3RfZ29vZ2xlcGx1c19sYXJnZSUyNyUyMGRpc3BsYXlUZXh0JTNEJTI3JTI3JTNFJTNDJTJGc3BhbiUzRSUwQSUzQ3NwYW4lMjBjbGFzcyUzRCUyN3N0X3NoYXJldGhpc19sYXJnZSUyNyUyMGRpc3BsYXlUZXh0JTNEJTI3JTI3JTNFJTNDJTJGc3BhbiUzRQ==